Liens utiles (candidat libre)




Code de la Route en ligne
Apprendre - S'entrainer

Réussir le code de la route
http://www.permisecole.com/

Vos droits et démarches : Candidat libre

Principe

Pour passer le permis de conduire en candidat libre, il est possible de ne pas faire appel à une auto-école. Le candidat s'adresse lui-même à la préfecture pour s'inscrire à l'examen , en remplissant le formulaire
cerfa n°11246*02 dit cerfa n°2,le cerfa n°14948*1 dit cerfa n°6 devra lui être associé pour recevoir le nouveau permis de conduire (vous devez donc remplir et signer silmutanément les deux documents)et en demandant de passer cette épreuve en candidat libre.

Il recevra une convocation à l'épreuve du code et à l'épreuve pratique par la préfecture.
Pour l'apprentissage de la conduite et pour le passage de l'épreuve, il est nécessaire néanmoins de suivre certaines règles.

Préfecture du Nord
12/14 rue Jean Sans Peur
59039 LILLE CEDEX
Téléphone : 03 20 30 59 59
Télécopie : 03 20 57 08 02

  • Liste des prefectures de France

  • Obligations durant l'apprentissage de la conduite

    Pendant l'apprentissage de la conduite, le candidat doit :
    • être accompagné constamment d'un accompagnateur titulaire du permis de conduire depuis au moins 5 ans et correspondant au véhicule utilisé pendant l'apprentissage,
    • être détenteur du livret d'apprentissage,
    • utiliser un véhicule spécialement équipé (à l'exception des motocyclettes) comportant notamment :
      • une double commande de frein et d'embrayage,
      • 2 rétroviseurs intérieurs et 2 rétroviseurs latéraux réglés pour le conducteur et l'accompagnateur.

    Obligations durant l'examen

    Le jour de l'examen, le candidat doit :
    • être accompagné d'une personne titulaire du permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule présenté,
    • souscrire une assurance spéciale pour conduire le jour de l'examen,
    • utiliser un véhicule spécialement équipé, comportant notamment :
      • une double commande de frein et d'embrayage,
      • 2 rétroviseurs intérieurs et 2 rétroviseurs latéraux réglés pour le conducteur et l'accompagnateur.

    Examen de conduite (B)

    Présentation générale de l'épreuve :

    Avec le souci de créer un bon climat d'examen, permettant au candidat de faire la preuve de ses capacités dans les meilleures conditions, il doit être informé clairement de ce que l'on attend de lui. Pour ce faire, l'inspecteur lui indiquera qu'il devra, sous ses directives et en fonction de son choix :
    • Effectuer des vérifications intérieure(s) et extérieure(s)
    • Réaliser un parcours à caractère urbain au cours duquel aura lieu une première manœuvre
    • Réaliser un parcours routier et/ou autoroutier ponctué d'une seconde manœuvre
    • Appliquer les règles du code de la route (signalisation, règles de circulation, comportement sécuritaire...)
    • Respecter les autres usagers
    • Respecter les vitesses prescrites par la réglementation et la signalisation (en particulier celles concernant les conducteurs novices, c'est-à-dire titulaires du permis de conduire depuis moins de deux ans) Il conviendra de s'assurer que le candidat a bien compris, ce qui exclut tout monologue.

    Vérifications intérieure(s) et extérieure(s) (V1 et V2) :

    Le candidat doit répondre à une première question (V1) portant sur la vérification d'un accessoire, d'une commande, d'un témoin, d'un document de bord ou d'un élément de sécurité. Il répond ensuite à une seconde question (V2), comprenant la vérification d'un élément extérieur complétée par une question en rapport avec la sécurité routière.

    La manœuvre (M1 et M2) :

    Au cours de l'épreuve pratique, deux manœuvres différentes, dont une au moins en marche arrière, doivent être systématiquement évaluées. Il s'agit :
    • De la marche arrière en ligne droite (peut être réalisée le long d'un trottoir, d'une ligne peinte au sol, d'un accotement, ...),
    • De la marche arrière à un angle de rue (peut être réalisée le long d'un trottoir, d'une ligne peinte au sol, d'un accotement,
    • Du rangement en créneau (entre deux voitures, dans un cadre tracé au sol...)
    • Du rangement en épi
    • Du rangement en bataille
    • Du demi-tour (entre deux trottoirs, entre deux lignes tracées au sol, entre deux accotements...)
    • Du freinage pour s'arrêter avec précisionLa première manœuvre (M1) sera réalisée lors du parcours urbain, la deuxième (M2) au cours de la phase de conduite routière. Chaque manœuvre peut être effectuée sur un terrain en légère déclivité montante ou descendante, du côté droit ou gauche (sens unique) pour le rangement en créneau , en marche avant ou en marche arrière pour les rangements en épi ou en bataille.

    L'épreuve en circulation :

    D'une durée de 32 minutes effective (réforme d'octobre 2014), l'épreuve en circulation doit être considérée comme la partie essentielle de la réforme mise en place. Elle comprend :
    • Une phase urbaine (zones résidentielles, zones limitées à 30 et 50 km/h, voies rapides urbaines)
    • Une phase routière et/ou autoroutièreLe respect de cette durée de 25 minutes est impératif. Les vérifications et manœuvres qui la séquencent ne sont pas comprises dans ce temps. En cas de comportement dangereux de la part du candidat mettant en cause la sécurité immédiate du véhicule d'examen, de ses passagers ou d'autres usagers de la route, que celui-ci ait nécessité ou non l'intervention de l'inspecteur, l'examinateur peut toutefois décider de ne pas mener cette épreuve en circulation à son terme. Ce qui implique que la constatation de comportements tolérés répétés n'entraîne pas l'arrêt de l'épreuve en circulation.